Anne HIDALGO, cʼest tout et son contraire

Anne Hidalgo alliée dès le premier tour aux communistes, part en campagne avec 22% des intentions de vote, soit 12 points de moins quʼen 2014. Cʼest dire si lʼexercice de son mandat nʼa pas plu aux Parisiens. Il suffit de circuler dans Paris quelques instants pour comprendre pourquoi.

  • Un mandat dédié à baisse de la pollution, qui sʼachève sans aucune amélioration de la qualité de lʼair, mais avec une forte hausse de la pollution sonore. Hors le bruit, nʼest pas seulement un critère essentiel de qualité de vie, mais aussi une grave question de santé publique.
  • Un mandat sous le signe de lʼécologie mais qui a scandaleusement bétonné Paris, qui figure déjà parmi les capitales les plus denses du monde, avec près de 22 000 habitants au KM2.
  • Un mandat pour le logement mais, qui fait fuir près de 12 000 personnes par an.
  • Un mandat des circulations douces qui a fait proliférer celle des 2 roues motorisées.
  • Un mandat qui oublie que la propreté, la beauté, le calme, sont indispensables au bien être des hommes et au respect de lʼenvironnement.
  • Un mandat qui se termine avec de vraies pistes cyclables sécurisées mais dont il vaut mieux ne pas avoir à sortir tellement la chaussée est dangereuse et la traversée des places hasardeuse.
  • Un mandat qui a fait de Paris la ville de la saleté et des rats.
  • Un mandat pendant lequel les incivilités ont explosé et lʼinsécurité considérablement augmenté.
  • Un mandat tout en chantiers …

Ces chantiers hasardeux prépareraient des jours plus heureux ? Pourquoi Anne Hidalgo et sa coalition socialo communiste ferait elle ce quʼelle nʼa pas fait pendant ces 6 ans de mandat ?

Elle serait maintenant pour tout ce quʼelle obstinément refusé ? Cette gestion hyper centralisée, autoritaire, doctrinaire, et comment en serait il autrement avec une alliance

communiste ? Et une poignée de soi-disant écolos qui ont validé le monstrueux projet de Bercy Charenton, avec 6 tours dont une de 280 mètres de haut ?

Cette annonce grotesque de forêts urbaines, ce qui est parfaitement antinomique dans une ville, hyper concentrée et hyper dense de surcroît, doit a elle seule, me semble t il alerter tous les parisiens qui ne sont pas endoctrinés par une idéologie politicienne, quʼil y a mensonge !

Oui ! Nous voulons des arbres et des lieux de respiration, non nous ne voulons plus de tours, ni dʼhyperdensification ! Et cʼest pourtant ça le bilan de Anne Hidalgo !

Parisiennes, Parisiens, faites bien attention à votre avenir, ne le laissez pas gâcher par une communication outrancière et une idéologie en béton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *